Articles

Affichage des articles du décembre, 2010

Apollinaire et le Cubisme - Les expositions et la critique 1

Image
Pour vivre, pour s’imposer, pour agir, Apollinaire plaça sa prose partout où il le put. Son métier de chroniqueur devint prépondérant, sans toutefois écarter son activité de poète qui s’en trouva progressivement influencée. En 1902, son premier article de critique d’art célèbre une frise de l’autel de Pergame représentant des scènes hellénistes. Un nombre important de quotidiens, hebdomadaires, mensuels et autres revues reçurent des piges de la part d’Apollinaire. En 1910, la revue L’Intransigeant lui offrit de tenir la rubrique intitulée La Vie artistique qu’il fournit de ses articles jusqu’à sa démission en 1914. Il choisissait surtout de mettre sa plume au service de ceux qu’il aimait, ses compagnons de fortune et d’infortune. Quelques mois après sa rencontre avec Pablo Picasso, il signa des articles sur ce jeune peintre dans La Revue Immoraliste et La Plume. Il y décrit des saltimbanques, « des êtres qui enchanteraient Picasso », louant la ‘Période bleue’ en réponse au critique