Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Un peintre et un poète 3 - Apollinaire et le Cubisme

Un peintre et un poète - suite et fin Apollinaire s’était lié avec Sonia et Robert Delaunay à l’époque de ses ennuis avec la justice. A sa sortie de la Santé, le couple lui avait offert l’hospitalité alors que certains de ses amis s’étaient détournés de lui. Leur amitié s’était accrue et scellée au cours du séjour qu’il fit chez eux, au 3 rue des Grands-Augustins. Ils avaient par la suite échangé lettres et discussions au sujet de la peinture nouvelle. Le peintre avait ainsi donné au critique toutes les précisions sur ses propres tentatives tout en spécifiant les bases d’une esthétique possible. Delaunay ne renia jamais cette amitié qui lui attribua dès ses premiers essais la place qu’il pouvait espérer dans le nouveau mouvement artistique. Mais si on pouvait décerner à Apollinaire le prix de la promptitude à défendre et encenser le travail de ces peintres, il n’était toutefois pas le seul écrivain dans cette attirance. Blaise Cendrars, également inspiré par Delaunay, écrivit