Poème programme d'un esprit nouveau - 1 "Les Collines"


Apollinaire définit la formule du "nouveau réalisme", lors d'une conférence en 1917 qui marqua l'aboutissement de ses recherches poétiques. Sa blessure et la trépanation qui d'en suivit lui permirent de regagner Paris et de retrouver ses activités artistiques. En toute occasion, il développa sa théorie du modernisme, rajeunissant tout thème puisé dans le passé. C'est ainsi qu'il donna en novembre 1917, au théâtre du Vieux Colombier, une conférence intitulée "L'esprit nouveau" où il proclamait l'ordre, le bon sens et l'expérience. Les données du problème étaient les suivantes :




"Échapper à l'imitation servile de l'Antiquité
 Éviter le désordre romantique
 Repousser le wagnérisme échevelé
 Rechercher des classiques l'esprit
 critique et le sens du devoir, tout en 
 faisant la plus large place à l'imagination
 Exalter la vie
 Rechercher la nouveauté par l'effet de surprise"

Le poème "Les Collines" se compose des thèmes dévoilés lors de cette conférence. Appartenant à la première partie du recueil Calligrammes, intitulée "Ondes", il semblerait ressortir de l'esthétique des années 1913-1914 puisque les poèmes qui l'accompagnent furent composés avant la guerre. Les biographes Jeanine Moulin et Marcel Adéma le considèrent ainsi et le déclarent suite logique de "Sur les Prophéties".
Pourtant ce poème s'accorde beaucoup plus avec l'était d'esprit d'Apollinaire à la fin de sa vie et trop peu avec celui de 1914, comme peu le démontrer une mise en parallèle avec les idées de "L'Esprit Nouveau". Il faut noter que ce poème se constitue de 45 strophes de 5 vers octosyllabiques chacune : régularité qui ne se trouve dans aucun autre poème de la section. Et c'est en 1918 qu'Apollinaire écrivit à Picasso :
"J'essaie de renouveler le ton poétique mais dans le rythme classique."
De plus, aucun fragment ne fut publié dans quelque revue que ce soit, comme il fut fait pour d'autres pièces du recueil : étrange absence si cet écrit datait d'avant 1916.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Apollinaire et le Cubisme - Les expositions et la critique 2